Photovoltaïque en autoconsommation

audrey-e2s
0 comments
Energies Renouvelables

Photovoltaïque en autoconsommationLorsque vous faites une installation photovoltaïque vous pouvez soit choisir de revendre l’électricité à EDF soit de l’utiliser pour votre propre consommation ; dans ce cas on parle d’autoconsommation.
Ce type d’installation est particulièrement intéressant sur les bâtiments  qui consomment de l’énergie électrique la journée pendant les heures d’ensoleillement.

 

Ce qu’il faut savoir d’une installation photovoltaïque en autoconsommation:

  • Il n’y a plus de contrainte d’intégration : il n’est plus nécessaire de toucher à l’étanchéité.
  • L’installation est directement raccordée au tableau électrique existant.
  • L’installation est dimensionnée en fonction des consommations électriques.
  • L’objectif est d’avoir le coût de revient le plus faible possible.
  • Le taux d’autoconsommation doit se rapprocher au maximum de 100% : Vous consommez la quasi-totalité de ce que vous produisez.
  • La revente de surplus est possible, la décision est prise lors de l’analyse du projet.
  • Aujourd’hui le coût de revient du kWh photovoltaïque est proche de celui d’EDF : mais le prix du kWh photovoltaïque est fixe alors que le kWh EDF va augmenter régulièrement dans les années à venir.
  • Les démarches admiratives sont simplifiées : une simple déclaration à EDF.

 

La démarche de e2s:

  • Estimation des consommations
  • Dimensionnement : modules PV, onduleurs, batteries, …
  • Installation et mise en service
  • Maintenance

Lorsque vous faites une installation photovoltaïque vous pouvez soit choisir de revendre l’électricité à EDF soit de l’utiliser pour votre propre consommation ; dans ce cas on parle d’autoconsommation.
Ce type d’installation est particulièrement intéressant sur les bâtiments  qui consomment de l’énergie électrique la journée pendant les heures d’ensoleillement.

Tags: , , ,